Une pauvre concierge achète une vieille poupée au marché aux puces, la donne à son enfant et entend un craquement

Une pauvre concierge a acheté une vieille poupée pour sa fille dans un marché aux puces et a entendu un craquement lorsqu’elle le lui a tendu. Ce qu’elle découvre par la suite la fait fondre en larmes.

« Oh, celle-ci est adorable. Eve va l’adorer ! « , s’exclama Pauline alors qu’elle s’arrêta devant un étal où une femme vendait des jouets.

Mère célibataire d’une fille de 8 ans prénommée Eve, Pauline travaillait comme concierge. Son mari est décédé il y a quelques années à la suite d’un cancer, et depuis, elle élève seule sa fille.

Lorsque Pauline a vu la poupée au marché aux puces, elle a su que ce serait le meilleur cadeau d’anniversaire pour sa fille. Malheureusement, elle n’avait pas assez d’argent pour acheter quelque chose de coûteux, alors chercher quelque chose au marché aux puces était sa meilleure option.

Lorsque Pauline a décidé d’acheter la poupée, elle était tellement préoccupée par ses pensées qu’elle n’a pas pris la peine de l’inspecter. Deux jours plus tard, lorsqu’elle l’a offerte à Eve pour son anniversaire, elle a entendu un craquement bizarre provenant de la poupée…

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Quelques jours plus tôt…

« Maman « , a tristement dit Eve. « Tu peux m’acheter une poupée ? « 

« Chérie « , a répondu doucement Pauline. « Tu sais que nous avons un budget serré ce mois-ci. Maman t’en achètera une le mois prochain. C’est promis. »

« Mais maman… », la voix d’Eve a commencé à se briser. « Mon anniversaire est dans deux jours. Tu l’as oublié ? « 

« Oh, non, non, ma chérie ! Pas du tout ! « , a dit Pauline, mais elle a vraiment oublié et s’est sentie mal.

« Tu ne vas toujours pas m’acheter une poupée ? Je n’ai pas d’amis, maman. Personne ne veut être mon ami parce que nous sommes pauvres. Cette poupée peut être ma meilleure amie… »

« Oh chérie « , Pauline a pris Eve dans ses bras. « Je vais t’offrir la poupée. Je te le promets. Ne sois pas triste, ok ? « 

Pauline savait que les enfants de l’école d’Eve ne la traitaient pas bien parce qu’elle n’était pas aussi riche qu’eux, mais elle ne pouvait pas faire grand-chose. Les enfants peuvent parfois être cruels.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Aujourd’hui…

Pauline était ravie après avoir acheté la poupée. Elle avait hâte de la donner à Eve et de voir son beau sourire. La poupée était une de ces poupées vintages, tenant un petit bébé dans ses bras.

« Oh, Eve sera si heureuse ! « , pensait Pauline sur le chemin du retour.

Et Eve l’était. La joie de la petite fille n’a connu aucune limite lorsque Pauline lui montra la poupée pour son anniversaire.

Parfois, le sourire de quelqu’un est la source du chagrin d’une autre personne.

« Ta-da ! Maman a acheté la poupée pour Eve ! « , s’exclama Pauline en tenant la poupée dans ses mains. « Est-ce que maman peut avoir un bisou pour ça ? « 

« Elle est si jolie ! Merci, maman ! « , Eve gazouilla en embrassant Pauline sur la joue.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Alors que Pauline remettait la poupée à Eve, elle a soudainement entendu un étrange craquement.

« Qu’est-ce que c’était ? « , se demanda Pauline.

Elle a secoué la poupée, la tenant près de ses oreilles, et a entendu le crépitement à nouveau.

« Maman ! Donne-la-moi ! Je veux tenir ma poupée ! S’il te plaît ! S’il te plaît ! « , a dit Eve, excitée de jouer avec.

« Une seconde, chérie. Je crois qu’il y a quelque chose là-dedans… »

C’est alors que Pauline a examiné la poupée et a trouvé une poche secrète cousue dans la tenue de la poupée. Elle a défait les fils qui l’entouraient, et une note en est tombée.

Eve l’a rapidement ramassé et a dit : « Maman, ça dit : ‘Joyeux anniversaire, maman’. Ce n’est pas ton anniversaire ! C’est mon anniversaire ! C’est trop bête ! « 

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Lorsque Pauline a lu la note, elle a remarqué que le message semblait avoir été gribouillé par un enfant. À ce moment-là, la pensée de la femme qui vendait la poupée a traversé l’esprit de Pauline.

Le lendemain, elle est retournée au marché aux puces avec la poupée et, par chance, l’étal de la femme était toujours là.

« Oh, je suis contente de vous avoir trouvée ici ! « , a dit Pauline. « J’ai acheté cette poupée hier, et j’ai trouvé un mot à l’intérieur… »

Quand la femme, Myriam, a vu le mot, ses yeux se sont mis à déborder. « Ma fille m’a offert cette poupée « , a-t-elle dit doucement. « Elle est décédée deux jours avant mon anniversaire… Mon mari et moi, oh, je suis désolée… », la femme a couvert son visage alors que ses larmes commençaient à couler.

 » Je suis vraiment désolé pour votre perte « , a dit Pauline en s’excusant. « Je n’en avais aucune idée. Je sais que je ne peux pas enlever votre douleur, mais si cela peut aider, je peux vous faire un câlin. »

« Oh, merci… », a dit Myriam. Pauline l’a serrée chaleureusement dans ses bras, après quoi Myriam lui a raconté sa triste histoire, ce qui fait monter les larmes aux yeux de Pauline.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

« Ma petite fille a été diagnostiquée d’un cancer « , a déclaré Myriam.  » Nous avions besoin d’argent pour sa chimiothérapie. Mon mari et moi travaillons dans une usine. Nous n’avions pas assez d’argent pour couvrir ses factures d’hôpital, alors nous avons installé un stand ici pour vendre nos vieux meubles et les choses dont nous n’avions pas besoin. »

« Mais nous n’avons pas pu sauver notre fille… Elle nous a quittés trop tôt. Nous vendons ses jouets parce que chaque fois que je les regarde, ça me rend triste. »

« Une nuit, alors que je tenais la main de ma petite fille, elle m’a demandé d’être heureuse. Elle avait dit : ‘Maman, quand je serai partie, souviens-toi de moi avec un sourire’. Alors, j’ai décidé de vendre les jouets. Elle avait acheté cette poupée, en disant qu’elle me ferait penser à elle. Je suis désolée d’avoir l’impression de trop partager avec vous, mais mon cœur est vraiment soulagé aujourd’hui. Merci de m’avoir écoutée. »

Lorsque Myriam a terminé, elle a de nouveau fondu en larmes. Pauline l’a consolée et les deux femmes ont parlé de leur vie pendant un moment. Pauline lui a raconté comment elle avait élevé Eve toute seule et l’a invitée à venir passer du temps avec elles.

« Eve sera ravie de vous rencontrer « , a-t-elle dit. « Et merci beaucoup pour la poupée. Elle a fait le bonheur de ma fille. Je suis sûre que votre fille vous regarde et sourit. Merci encore « , a-t-elle ajouté avant de partir.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Quelques jours plus tard, Myriam a rendu visite à Eve et Pauline dans la caravane où elles vivaient.

« C’est en remerciement de votre bon cœur et de votre patience à m’écouter ce jour-là. J’espère que cela vous aidera, vous et Eve « , a dit Myriam en tendant une enveloppe à Pauline.

Quand Pauline l’a ouverte, elle a trouvé quelques billets à l’intérieur. 3000 $ au total. « Oh, Myriam, nous ne pouvons pas accepter ça. C’est beaucoup. Non, non, ça ne va pas… »

« Vous pouvez le prendre, Pauline « , a insisté Myriam. « Le cœur d’une mère sait combien ça fait mal quand on ne peut pas faire assez pour son enfant. Nous avons gagné cet argent en vendant les jouets. S’il vous plaît, gardez-le. Si ce n’est pas pour moi, garde-le pour Eve. »

Pauline a pleuré. « Oh, Myriam, merci. Ça va beaucoup nous aider. Merci. »

À partir de ce moment, Myriam et Pauline sont devenues amies, et Myriam aimait et gâtait trop Eve. Mais le mieux, c’est que la compagnie de Pauline et d’Eve a aidé Myriam à guérir et à surmonter sa perte.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Aider quelqu’un dans le besoin, et vous ne le regretterez jamais. Pauline et Myriam se sont entraidées de toutes les manières possibles. Cela a aidé Myriam à surmonter son chagrin, et Pauline et Eve ont trouvé quelqu’un qui appréciait leur compagnie.
  • Parfois, la cause du sourire de quelqu’un est la source du chagrin d’une autre personne. Malheureusement, la poupée qui rendait Eve heureuse le jour de son anniversaire était un rappel du triste passé de Myriam.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l’envoyer à info@amomama.com.

Lire aussi : Une pauvre mère achète des chaussures pour bébé au marché aux puces, les met sur son enfant et entend des craquements à l’intérieur – Histoire du jour

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Source link