Une fillette sort du coma et déclare : « Je connais la vérité sur ma mère »

La source: Une fillette couchée sur un lit d’hôpital. | Source : Shutterstock

Madison, 7 ans, est tombée dans le coma après un accident de voiture avec sa mère, Gwen. Cette dernière a déclaré que sa voiture était défectueuse, mais d’autres personnes ont commencé à croire qu’elle avait provoqué l’accident volontairement. Madison s’est finalement réveillée et a prononcé des mots qui ont choqué toutes les personnes présentes dans la pièce.

« Ne vous inquiétez pas, Mr. Robins », dit l’infirmière Emma à Sam. « Les enfants sont résistants. Je suis sûre que votre petite fille va bientôt se réveiller ».

Sam regarda avec inquiétude sa fille, Madison, qui était à l’hôpital depuis trois mois. Après que l’infirmière Emma a quitté la pièce, il fronça les sourcils et se gratta la tête.

À un moment donné, il sortit de la pièce et s’installa dans la salle d’attente. « J’espère que Madison ne se réveillera jamais », pensa-t-il. Contrairement à la plupart des pères, Sam ne voulait pas que sa fille ouvre les yeux. Il lui souhaitait le pire en pensant à sa petite fille.

Mais quelques jours plus tard, Madison se réveilla brusquement en criant : « Je sais la vérité sur ma mère ! ». En entendant ces mots, Sam prit peur et songea à s’enfuir, mais un médecin et l’infirmière Emma avaient entendu les cris de la fillette.

Trois mois auparavant…

Gwen, la femme de Sam, nettoyait son bureau à la maison et pensait à sa grossesse difficile avec Madison, sept ans auparavant. Les médecins lui avaient recommandé d’y aller doucement, car le travail pouvait commencer de manière imprévue. Malgré ses précautions, le pire est arrivé.

Elle ne se souvient pratiquement d’aucun fait lié à l’accouchement. Mais quand elle s’est réveillée, Sam était à ses côtés, avec un bébé dans les bras. Il lui a souri chaleureusement, et c’était malheureusement la dernière fois que cela se produisait.

Quand ils ont ramené Madison à la maison, Sam n’était plus le même. Il a passé des heures supplémentaires au travail et a commencé à fréquenter les bars. Il a parlé à Gwen de son augmentation salariale, mais elle n’a jamais vu une trace de cet argent. Au lieu de cela, Sam dépensait tout cet argent dans l’achat des chaussures de marque, des parfums coûteux et des « voyages d’affaires » prolongés.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

C’était ainsi depuis un bout de temps, mais Gwen avait un mauvais pressentiment. Alors qu’elle réparait un robinet qui fuyait, elle prit la vieille boîte à outils dans le placard de la cuisine. Après l’avoir ouverte, elle y a trouvé le vieux téléphone de son mari, qu’il avait remplacé après la naissance de Madison.

Gwen n’était pas de nature fouineuse, mais elle devait faire quelque chose. Elle a branché et allumé le téléphone. Le SMS d’une certaine Ofelia a attiré son attention. Gwen l’a lu et a découvert qu’elle était la fille du patron de Sam, décédée il y a des années.

« Oh mon Dieu ! Ils avaient une liaison ! », s’exclama-t-elle doucement en lisant. Elle a également découvert qu’Ofelia est tombée enceinte à peu près en même temps qu’elle. Sam lui avait demandé de se débarrasser du bébé, mais Ofelia avait refusé. Ceci aurait poussé Sam à rompre avec elle.

« Mais c’est étrange », dit Gwen. Espérant trouver les réponses à ses questions, elle a fouillé dans le bureau de son mari. Dans l’un des tiroirs, se trouvaient des papiers que Sam ne lui avait jamais montrés. Elle est tombée sur l’un d’eux qui portait l’inscription : « Preuve de décès ». Il appartenait à une petite fille nommée Robins.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

C’est alors que tout est apparu clairement. Sa fille était morte durant son accouchement difficile, et Sam l’avait remplacée par Madison, la fille d’Ofelia, née à peu près au même moment. Gwen se mit à pleurer en y pensant.

Elle trouva également le véritable certificat de naissance de Madison, ce qui a confirmé ses soupçons. « Je ne peux pas croire que Sam m’ait donné un faux certificat et qu’il ait menti pendant toutes ces années », pleurait-elle. Mais le pire était encore à venir. En fouillant davantage dans son ancien téléphone, elle a découvert que Sam était une ordure.

Son ancien patron l’avait supplié de voir sa petite-fille, mais Sam avait refusé. Il est mort plus tard cette année-là, pour autant que Gwen s’en souvienne. Elle comprit qu’il n’avait pas pu rencontrer sa petite-fille.

Gwen était choquée après avoir découvert le véritable visage de son mari. Elle n’arrivait pas à croire qu’il lui avait caché une douzaine de secrets pendant toutes ces années. Alors que des larmes coulaient sur ses joues, Gwen a couru vers la chambre de Madison et l’a réveillée.

« On le fuit tout de suite ! » Gwen prit cette décision avec conviction en levant la main pour essuyer ses larmes. Elle prit rapidement deux de ses robes et quelques vêtements de sa fille et se dirigea vers la porte avec Madison.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

« Maman ! Où allons-nous ? », demanda Madison quand elle vit le grand sac dans la main de sa mère.

« Nous allons faire un petit voyage en voiture, chérie. Juste entre nous les filles ! Ça va être super amusant ! ». Gwen fit semblant d’être de bonne humeur pour sa fille, et lui demanda de monter dans la voiture tout en tenant un parapluie pour se protéger de la pluie.

Gwen conduisit lentement sur les routes mouillées en essayant d’aller le plus loin possible de son mari. Alors qu’elle repensait à tous les mensonges qu’il lui a racontés dans le passé, elle a mis le pied sur l’accélérateur sans s’en rendre compte et a percuté un arbre avec sa voiture. L’instant d’après, elle était transportée à l’hôpital.

« Ma fille ! Où est ma fille ? », hurlait-elle aux personnes qui l’entouraient, mais personne n’a répondu.

De retour dans le présent…

Après avoir entendu les cris de Madison, les médecins se sont précipités dans sa chambre, mais la fillette ne voulait pas se calmer. « Ma maman ! Où est maman ? », a-t-elle continué à crier pendant que le personnel médical vérifiait ses signes vitaux. Son père prit la parole.

« Madison, calme-toi. Ils doivent t’examiner », dixit Sam, en essayant de rester calme.

« NON ! Je t’ai entendue ! Je t’ai entendue ! Maman n’est pas une mauvaise personne ! Maman m’a protégée ! Elle m’a prise dans ses bras, la tête en bas. Il faisait froid ! Elle a dit, ‘Tout va bien se passer' », cria Madison.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

L’infirmière Emma était choquée après avoir entendu ce que Madison avait dit. Elle regarda Sam, qui se tourna vers la porte, et se souvint de son entretien avec la police après l’accident de Gwen et Madison.

« Je sais que Gwen a fait exprès de crasher sa voiture », dit Sam à l’officier de police. « Elle voulait kidnapper Madison parce qu’elle venait d’apprendre que celle-ci était la fille d’une autre femme. Gwen avait l’intention de faire du mal à ma fille innocente, officier ».

Lorsque Gwen s’est réveillée quelques jours après l’accident, les policiers ne lui ont pas permis de voir Madison. Au lieu de cela, ils l’ont arrêtée parce qu’ils croyaient en la version de Sam.

Mais dès lors que l’infirmière Emma a suivi la version de Madison, elle connaissait la vérité. Cet homme est diabolique. J’appelle la police, pensa-t-elle. Elle attendit que Madison se calme pour sortir de sa chambre. Ensuite, elle demanda à rencontrer le même officier avec qui elle s’était entretenue trois mois plus tôt.

« Où est M. Robins ? », demanda l’agent de police à Emma, après avoir parlé à la petite fille. Ils ne pouvaient pas prendre le témoignage de cette dernière comme un fait, mais il avait déjà une idée différente de la version de Sam.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

« Il était assis juste ici dans la salle d’attente quand je vous ai appelé, officier », dit Emma en désignant le dernier siège du couloir. « Oh non ! Il m’a entendu vous parler au téléphone ? »

« C’est une possibilité. Il pourrait avoir utilisé la porte arrière pour s’échapper. Laissez-moi regarder les images des caméras de surveillance avant d’envoyer mon équipe à sa recherche (…) Je suppose que sa femme disait la vérité depuis le début », dit-il.

Quelques heures plus tard, Gwen a été libérée de son assignation à résidence, car il n’y avait pas assez de preuves d’intention malveillante de sa part. Elle courut à l’hôpital et serra sa fille dans ses bras.

« Maman ! », pleurait Madison.

« Ne t’inquiète pas, mon bébé. Je ne te quitterai plus jamais des yeux, et rien ne pourra nous séparer ! », promis Gwen.

Après s’être rendu compte que sa femme avait découvert la vérité, Sam avait essayé de détruire les preuves de ses actes après l’accident, mais il ne trouvait pas son ancien téléphone. Il fouilla toute la maison, mais en vain. Il supposa alors qu’il l’avait peut-être perdu. Il était loin de se douter que Gwen avait pris le téléphone.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Pexels

La police a cru en la version de Sam, parce qu’il était un homme d’affaires connu. Comme ils n’avaient trouvé aucune preuve contre lui, ils avaient naturellement pensé que Gwen était la coupable.

« J’ai des preuves contre Sam, officier », a dit Gwen en remettant le téléphone de Sam aux policiers. Trois mois auparavant, ils ne voulaient pas l’utiliser comme preuve, mais la situation avait changé.

Comme Sam ne pouvait pas quitter la ville, les agents l’ont arrêté quelques jours après son départ de l’hôpital. Ils avaient maintenant assez de preuves pour le garder derrière les barreaux. Après avoir appris son arrestation, Gwen et Madison ont fait un voyage qui les a aidées à guérir. Par la même occasion, Madison a pris connaissance de la véritable nature de leurs liens.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Suivez toujours votre instinct. Gwen a eu un pressentiment lorsque son mari a commencé à se comporter bizarrement après la naissance de Madison, mais elle a attendu des années avant de réagir. Elle aurait dû le faire plus tôt.
  • Ce n’est pas le sang qui fait la famille, mais l’amour. Madison et Gwen n’étaient pas biologiquement liées, mais elles vivaient ensemble comme une famille, et leur lien est resté intact même après avoir appris la vérité.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle-ci : après le décès de son mari, une veuve trouve une lettre qu’il a écrite à une autre femme et décide de la rencontrer

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l’envoyer à info@amomama.com.

Pour lire d’autres histoires, abonnez-vous à AmoMama sur Google News.