Une femme ne veut pas que sa belle-mère assiste à l’accouchement – le mari passe outre et veut que sa mère soit présente dans la pièce

La question des beaux-parents et de ce que vous devez supporter est délicate. Si vous vous entendez bien avec vos beaux-parents, vous avez de la chance, mais c’est loin d’être le cas de tout le monde.

Le fait de mettre le pied à l’étrier lorsque quelque chose ne va pas peut engendrer une atmosphère tendue, mais la question est de savoir jusqu’à quel point vous pouvez le supporter. Il s’agit d’une femme enceinte dont la belle-mère s’est invitée à son accouchement. Le souci, c’est que son mari a pris le parti de sa mère.

« C’est moi la méchante? », écrit une future mère dans un forum de discussion sur Reddit, où elle exprime ses sentiments sur la présence de sa belle-mère à l’accouchement.

La femme portant le pseudo de Café Mom, qui a attiré l’attention sur le message de cette femme, explique que la future maman a 28 ans et qu’elle est enceinte de son premier enfant.

Lorsque sa belle-mère a mentionné pour la première fois qu’elle voulait être présente dans la salle d’accouchement, la femme à l’origine du message s’est sentie très mal à l’aise. Toutefois, elle s’est sentie rassurée de ne pas avoir à prendre position à ce sujet, car les hôpitaux n’autorisent toujours pas la présence de nombreuses personnes en raison de la pandémie.

« Ma belle-mère a fait remarquer très tôt qu’elle voulait assister à l’accouchement, et cette femme n’est pas discrète », explique-t-elle.

« À ce moment-là, je me sentais protégée par les protocoles hospitaliers qui existent en raison de la crise sanitaire », écrit-elle.

« Elle regarderai mon vagin »

Elle ne savait alors pas que sa belle-mère n’abandonnerait pas sans rien faire. En effet, la laisser assister à la naissance de sa petite-fille n’était pas impossible.

« Mon mari m’a récemment dit que nous devions en parler », explique-t-elle.

« Il commence par faire allusion au fait de changer la personne qui pourrait être présente pour que ce soit sa mère. J’ai essayé de ne pas réagir, mais presque immédiatement, c’est sorti et je lui ai demandé pourquoi il avait fait ça « .

« Il enchaîne en disant qu’il sait que sa mère ‘veut vraiment être dans la pièce pour voir le premier souffle du bébé’ ».

Photo: Shutterstock

La femme déclare qu’elle a répondu ironiquement à son mari en disant que sa mère aura aussi l’occasion de « me voir trembler et contempler mon vagin ».

Elle poursuit :

« En fait, j’ai dû expliquer pourquoi je refuse d’avoir des enfants devant sa mère ».

Le mari se range toujours du côté de sa mère

Au cours de la conversation, la future maman devient de plus en plus anxieuse et frustrée à l’idée que son mari ne puisse pas comprendre à quel point elle se sentirait exposée, et à quel point la salle d’accouchement est en endroit plein d’émotions.

Néanmoins, son mari a continué à argumenter sur ce que cela signifiait pour sa mère. La femme était tellement frustrée qu’elle lui a balancé qu’il ne serait pas autorisé à participer s’il ne cessait pas de l’importuner.

« Je décide qui peut être présent. »

Sans surprise, le post a suscité de nombreuses réactions et commentaires de la part des lecteurs. La plupart sont d’accord pour dire que le futur papa devrait soutenir sa femme et non sa mère.

Qu’en pensez-vous? N’hésitez pas à partager votre opinion dans la partie commentaires sur Facebook.