Un petit orphelin prie à l'église pour que sa mère vienne le chercher : "Je viendrai te prendre", entend-il un jour – Histoire du jour

Un petit orphelin pleurait à l’église, suppliant Dieu d’envoyer sa mère le prendre. L’instant d’après, il sursauta lorsqu’une voix lui répondit de derrière, disant : « Je vais te prendre ».

Les émotions indicibles s’attachent aux enfants abandonnés par leurs parents. Alan, six ans, était l’un de ces enfants abandonnés par ses parents, qui désirait ardemment voir sa mère, mais il n’en a jamais eu l’occasion.

Un jour, lors d’une rencontre fortuite à l’église, l’univers du petit Alan a basculé. Il pleurait, suppliant Dieu de lui envoyer sa mère, lui disant combien sa vie serait différente si elle était avec lui.

Pendant qu’il pleurait et se confiait à Dieu, une voix étrange s’éleva derrière lui, proposant de l’emmener…

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

« Cher Jésus, on dit que tu entends tout. Mes tuteurs dans le foyer d’accueil m’ont dit de frapper à ta porte et de demander tout ce dont j’ai besoin. Je veux ma maman. Peux-tu me l’envoyer s’il te plaît ? »

Alan pleurait en croisant ses mains en signe de prière et en fixant le crucifix. Ses yeux étaient douloureusement rouges, et ses joues douces et roses étaient mouillées.

« Ma nounou m’a dit que tu répondais aux prières de tout le monde. Alors pourquoi ne réponds-tu pas aux miennes ? »

Le vestibule résonna des cris d’Alan. Il avait le cœur brisé. Il ne voulait pas retourner à l’orphelinat, où les enfants se moquaient constamment de lui en disant que sa mère ne reviendrait jamais et qu’il n’avait d’autre choix que d’attendre que quelqu’un l’adopte.

« Personne ne voudra adopter un pleurnichard comme toi », lui disaient les autres enfants de l’orphelinat. Alan pleura de toutes ses forces ce jour-là, demandant à Dieu une réponse.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

« Alan, chut ! », lui dit Nancy, sa tutrice. « C’est une église. Sois silencieux, et ne pleure pas. Les gens te regardent. S’il te plaît, calme-toi. »

Alan essaya de se contrôler. Il fixa le crucifix jusqu’à ce qu’il vit une femme avec un enfant entrer dans l’église. Cette scène l’a poussé à recommencer à pleurer.

« Jésus, tu ne me réponds pas. S’il te plaît, je veux être avec ma maman comme cette fille. Nounou, pourquoi Jésus ne répond-il pas ? Tu m’as dit qu’il répondait à toutes nos prières, mais pourquoi ne m’a-t-il rien dit ? »

Nancy fixa le garçon en souriant.

« Je vais te prendre », dixit soudainement la voix d’une femme derrière eux. « Mon bébé, je suis venue pour toi. S’il te plaît, arrête de pleurer. »

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Alan et Nancy sursautèrent. Ils se retournèrent pour regarder la personne qui avait parlé, et Alan remarqua la femme avec l’enfant qu’il avait vu quelques instants auparavant.

« Alan, mon garçon ! Je suis venue pour toi. Je suis venue te ramener à la maison », criait-elle.

« Qui êtes-vous ? Comment connaissez-vous son nom ? », demanda Nancy en serrant Alan contre elle.

« Je m’appelle Annette. Je suis la mère d’Alan. Je viens ici tous les jours pour le voir et m’assurer qu’il va bien. »

« Votre fils ? Avez-vous des preuves ? »

Annette sortit une photo d’elle tenant un nouveau-né dans ses bras. « Je l’ai laissé sur le pas de la porte de l’orphelinat il y a six ans. »

« C’est incroyable. Alan était vêtu de cette manière quand je l’ai pris sur le pas de la porte cette fameuse nuit pluvieuse. J’ai entendu les pleurs d’un bébé dans le patio et je l’ai trouvé là. Pourquoi avez-vous abandonné votre bébé ? Comment une mère peut-elle faire ça ? »

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Annette se mit à pleurer et raconta l’histoire la plus triste de sa vie.

Il y a six ans, elle avait 16 ans et elle est tombée accidentellement enceinte de l’enfant de son petit ami. Après qu’elle le lui ait révélé, il la quitta et déménagea dans un autre État, afin qu’elle ne puisse pas le contacter. Les parents d’Annette lui avaient conseillé de faire une IVG, mais elle refusa.

« Mes parents ne m’ont donné qu’un seul choix : abandonner mon bébé ou les oublier, eux et l’héritage que j’allais recevoir. J’étais trop naïve et trop jeune pour devenir mère, alors j’ai laissé mon nouveau-né à l’orphelinat et je suis passée à autre chose. »

Annette ajouta qu’elle avait terminé ses études et s’était mariée avec un autre homme. La fille qui l’accompagnait, Amy, est sa fille issue de ce mariage.

« J’ai fait de mon mieux, mais je ne pouvais pas oublier mon fils. Je me rends souvent dans cette église pour le regarder de loin. Mais après l’avoir entendu pleurer sa mère aujourd’hui, je n’ai pas pu me retenir plus longtemps. Je veux le ramener à la maison avec moi. »

Rapidement, Annette entama les formalités légales pour obtenir la garde d’Alan. Elle effectua des tests ADN qui ont confirmé à 99 % qu’elle était bien sa maman. Bien qu’elle ait réussi à ramener Alan chez lui et à restaurer leur relation, le prix à payer était élevé.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Les parents d’Annette n’ont pas apprécié son geste et l’ont mise à l’écart de leur vie. Pire encore, son mari s’est également retourné contre elle alors qu’il connaissait la vérité sur son passé douteux.

« Je t’ai épousée parce que tu as été honnête sur ta relation ratée avec ton ex-petit ami et que tu pensais ne plus jamais vouloir de cet enfant. Mais maintenant, même tes parents t’ont désavouée. Écoute, je ne suis pas prêt à être le père de l’enfant de quelqu’un d’autre. Je vais soutenir financièrement ma fille, mais notre mariage est terminé », déclara son mari Jason, juste avant de demander le divorce.

Annette et Jason ont divorcé peu de temps après. Elle a obtenu la garde de sa fille et était ravie de retrouver Alan.

« Ne viens plus jamais nous supplier pour de l’argent », tels sont les derniers mots qu’elle a entendu ses parents lui dire. Bien que c’était difficile à accepter, Annette était d’accord avec cela. Elle sentait que sa vie était complète, même sans l’approbation de ses parents ou leur argent.

Elle déménagea à l’étranger avec ses deux merveilleux enfants, où elle trouva un bon emploi. Elle a ensuite eu une vie heureuse avec ses deux chéris.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

  • Chaque fois qu’Alan allait à l’église, il pleurait et demandait à Dieu de lui envoyer sa mère. Un jour, ses prières ont été exaucées lorsqu’il a entendu une voix lui proposer de le prendre, et il s’est avéré que c’était sa mère.
  • . Lorsqu’Annette est tombée enceinte à 16 ans, ses parents lui ont dit d’abandonner le bébé. Elle leur a obéi et est allée de l’avant, sans se douter des conséquences que cela aurait sur son fils lorsqu’il grandirait.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l’envoyer à info@amomama.com.

info

Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
Email*

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité

Source link