Un garçon qui donne son sang pour garder son frère jumeau en vie voit une douzaine de personnes lui venir en aide

La source: Un petit garçon qui se fait piquer à l’hôpital | Source : Getty Images

Un petit garçon, voulant désespérément sauver son frère jumeau avec qui il partage un groupe sanguin rare, demande de l’aide. La réponse qu’il a obtenu de la part de parfaits inconnus a laissé sa mère sans voix.

Oliver, Shaun et leurs parents se rendaient à un match de football lorsqu’un terrible accident s’est produit.

Oliver était attaché à son siège, mais Shaun, comme d’habitude, faisait l’idiot. Sa mère s’est retournée dans son siège pour le gronder, et c’est alors que l’autre voiture les a percutés à l’intersection. Les airbags des parents se sont déployés, et la ceinture de sécurité d’Oliver l’a protégé, mais Shaun n’a pas eu cette chance.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Lorsque la voiture s’est arrêtée de tourner, Shaun est tombé sur les genoux de sa mère. Oliver n’oubliera jamais la peur qu’il a ressentie, la voix des ambulanciers et les cris des pompiers qui coupaient l’acier de la voiture.

« Shaun ! », criait Oliver. « Réveille-toi, s’il te plaît, réveille-toi ! » Mais Shaun ne répondit pas. Il était allongé, les yeux fermés. Les ambulanciers parlaient à sa mère : « S’il vous plaît, Madame, ne le bougez pas, d’accord ? Nous le ferons sortir en quelques secondes. »

Nous sommes tous des êtres humains, du même sang et de la même famille, et nous devons veiller les uns sur les autres.

La mère d’Oliver pleurait et appelait ses deux fils et leur père. C’est alors qu’Oliver s’est rendu compte que les yeux de son père étaient également fermés et qu’il était penché en avant, retenu par sa ceinture de sécurité.

Puis, de douces mains l’ont soulevé, et il a été transporté de la voiture à l’ambulance.

« Mon frère, mon père ! », Oliver continuait de pleurer, et une voix douce lui dit de fermer les yeux, que tout irait bien.

Quand Oliver s’est réveillé, il était à l’hôpital. Il avait quelques égratignures et une bosse là où sa tête avait heurté la vitre latérale de la voiture, mais il allait bien. « Mon frère ! », criait-il. « Où est Shaun ? »

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Sans perdre une seconde, une infirmière est venue à ses côtés. « Calme-toi », lui dit-elle. « Ta maman est en train de parler au médecin, et elle sera avec toi dans un instant ».

Oliver a attendu qu’elle lui tourne le dos pour se précipiter hors du brancard. Sa mère se tenait à deux mètres de là et parlait à un homme en blouse blanche qui avait une mauvaise mine.

« …Nous avons arrêté l’hémorragie, mais nous ne pouvons pas opérer sans une quantité suffisante de sang, Mme Torville. Malheureusement, votre fils est B négatif. Nous devrons attendre de trouver des donneurs compatibles… »

« Je suis du même groupe sanguin », cria Oliver en boitillant. « C’est mon jumeau, mon vrai jumeau ! »

Le docteur se retourna et regarda Oliver. « Mon fils », dit-il doucement. « Tu es beaucoup trop jeune. On ne peut pas te prélever de sang. »

« Ça n’a pas d’importance pour moi ! », répondit Olivier. « S’il te plaît, maman, dis-leur qu’ils peuvent. On ne peut pas laisser Shaun mourir ! »

« Je suis désolé », répéta fermement le docteur.

Mais Oliver a tenu bon. Il s’est avancé, a pris la main de sa mère et l’a serrée.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

« S’il avait besoin de moelle osseuse, tu me la prendrais, n’est-ce pas ? », demanda Oliver. « Un de mes amis en a donné à sa petite sœur et ça lui a fait très mal. Si tu peux prendre de la moelle, tu peux aussi prendre du sang ! »

« Oliver », dit doucement le docteur. « Tu as peut-être raison, mais tu es encore très petit. Ce qu’on peut te prélever ne sera jamais suffisant pour une opération. »

« Mais est-ce que ça va l’aider maintenant ? », demanda Oliver. « Est-ce que ça l’aidera à tenir le coup ? »

Le docteur a hésité avant de répondre : « c’est interdit … Je perdrai ma licence si je le fais. »

La mère d’Oliver posa une main sur l’épaule de son fils. « Et je pourrais perdre mon fils ! S’il vous plaît, appelez votre supérieur. »

Oliver n’a pas entendu ce que sa mère a dit au chef du personnel, mais un peu plus tard, il était assis dans un fauteuil confortable et donnait le sang dont son frère avait si désespérément besoin.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

A des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Cela n’a pas pris beaucoup de temps. Le sac qui pendait au-dessus d’Oliver n’avait pas l’air de contenir beaucoup de sang. « Maman, » dit-il. « Est-ce que ça suffira ? »

« Non, chéri », dit-elle en le serrant dans ses bras. « Mais peut-être que ça aidera un peu. Ils vont en donner à Shaun maintenant, pour compenser sa grande perte de sang. Il faut espérer qu’un autre hôpital aura le nécessaire pour l’opération. »

« Je peux le voir ? », demanda Oliver. Sa mère l’a alors conduit dans une pièce remplie de machines qui bipaient. Shaun était allongé sur le lit, blanc comme un linge et très immobile.

« Il faut qu’il aille bien, maman ! », chuchota Oliver. « Il faut qu’il aille bien ! »

Elle sourit courageusement. « Chéri, il va s’en sortir. Papa s’est réveillé, et il va s’en sortir. Shaun ira bien aussi, tu verras. »

Ils sont ensuite allés rendre visite à son père, puis Mme Torville a laissé Oliver à l’une des réceptionnistes et est allée parler au médecin de Shaun. Le petit garçon est resté assis pendant un long moment à réfléchir. Puis il a eu une idée.

« S’il vous plaît, puis-je utiliser votre ordinateur ? », demanda-t-il à la réceptionniste, qui était occupée à discuter avec une vieille dame qui tenait une poche de glace autour de sa main et un chien amaigri sous son bras qui n’arrêtait pas d’aboyer.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement | Source : Pexels

« Bien sûr, revenez vite », dit la femme en faisant un signe de la main à Oliver, trop distrait pour prêter attention à ce qu’il avait dit. Content, il s’est connecté au compte Facebook de sa mère.

Il a choisi l’une des photos qu’elle avait de Shaun et lui, et l’a postée. « URGENT », a-t-il écrit. « Mon frère est à l’hôpital St. Felicity. Il attend d’être opéré, mais l’hôpital a besoin de sang de type B négatif. S’il vous plaît, aidez-nous. Si vous êtes là, donnez votre sang et sauvez sa vie. »

Oliver venait à peine de finir de poster quand une voix l’a fait sursauter. « Que fais-tu là ? » C’était la réceptionniste, et elle n’avait pas l’air très contente de lui.

Oliver essaya de s’expliquer, mais la femme en colère, l’a fait aller s’asseoir dans la salle d’attente. « Quel culot ! » a-t-elle dit. « Jouer avec mon ordinateur ! Attends que ta mère l’apprenne ! »

Mais quand la mère d’Oliver est arrivée, elle avait l’air si triste et découragée que la femme n’a pas dit un mot. « Maman », chuchota Oliver. « Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Mme Torville n’a pas répondu. Elle a juste mis ses bras autour d’Oliver et l’a serré très fort. « Maman ? Tu peux aller sur ton téléphone, et voir s’il y a des messages sur Facebook ? » Lui a-t-il demandé.

Elle fronça les sourcils. « Dans un moment comme celui-ci, Oliver, honnêtement… »

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

A des fins d’illustration uniquement | Source : Pexels

« Maman, je suis allé sur Facebook et j’ai demandé du sang pour Shaun. Peut-être que quelqu’un a répondu ! »; lui expliqua Oliver en pleurant. « S’il te plaît, maman, il faut qu’on regarde. »

La mère d’Oliver se connecta alors à son compte et vérifia. « Désolé, chéri », a-t-elle dit. « Peut-être plus tard, d’accord ? »

Toutes les heures ou presque, Oliver demandait à sa mère de vérifier, mais il n’y avait toujours pas de réponse. Finalement, le petit garçon s’est endormi, la tête sur les genoux de sa mère, attendant toujours des nouvelles.

Il se réveilla lorsque sa mère l’a secoué violemment. « Oliver ! », cria-t-elle. « Réveille-toi, réveille-toi ! »

Oliver se frotta les yeux et se leva.

Pourquoi sa mère était-elle si excitée ? Elle avait un grand sourire sur le visage, et des larmes coulaient sur ses joues.

« Tu as réussi, Oliver ! », sanglotait-elle. « Tu as réussi ! » Elle montra du doigt un groupe de personnes. « Regarde ! Ces gens sont là pour donner leur sang afin de sauver Shaun ! » a-t-elle expliqué. « Certains d’entre eux ont parcouru des centaines de kilomètres pour être ici ! Tu as sauvé la vie de ton frère, Oliver ! Tu as sauvé Shaun ! »

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Cette nuit-là, Shaun a subi une opération qui lui a sauvé la vie, grâce à la détermination et au courage d’Oliver et au don des donneurs.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne perdez jamais espoir. Quelqu’un, quelque part, entendra votre prière. Oliver était triste lorsqu’il avait l’impression que personne ne répondait à son appel, jusqu’à ce qu’il voie les donneurs arriver à l’hôpital.
  • Nous formons tous une famille. Il n’y a pas d’étrangers. Nous sommes tous des humains, du même sang et de la même famille, et nous devons veiller les uns sur les autres.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’une petite fille qui prie Dieu pour sa grand-mère malade et entend une voix lui offrir de l’aide

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !