Un étudiant pauvre apporte de la nourriture à son vieux voisin, qui l’aide à obtenir une bourse d’études présidentielle en récompense

La source: Un garçon aidant un vieil homme avec des béquilles | Source : Getty Images

Lorsque Logan, 17 ans, a vu son voisin âgé en difficulté à l’épicerie, il a rapidement proposé son aide. Ce que le garçon ne savait pas, c’est que le vieil homme allait finir par l’aider à changer de vie.

Logan ne pouvait pas se permettre d’arriver en retard.

Alors que les autres jeunes étaient regroupés à l’extérieur du campus du lycée, discutant de leurs loisirs, Logan passa devant eux, essayant d’arriver à temps à la pharmacie du quartier.

« Je ne peux pas laisser maman passer un jour de plus sans ses médicaments. Elle pense que je ne l’ai pas remarqué, mais sa santé a empiré. »

Ces derniers temps, Hannah était plus faible que d’habitude. Elle avait récemment obtenu une promotion à l’épicerie, mais sa petite augmentation salariale n’était rien comparée à tout le stress qu’elle devait gérer.

Les pieds d’Hannah avaient enflé, et ses médicaments pour le diabète étaient finis depuis une semaine. Mais comme le font souvent les mamans, elle négligeait son état pour donner la priorité à son fils Logan.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

Logan était un étudiant brillant que ses camarades décrivaient comme « ennuyeux », mais ses professeurs disaient de lui qu’il avait un potentiel « digne d’Harvard ». Il ne prenait jamais ses bonnes notes pour acquises, et n’évitait pas non plus le sport et les activités extrascolaires.

Logan a pris la décision de faire tout son possible pour obtenir une bourse d’études dans une bonne université. Mais rien n’était plus important pour ce garçon de 17 ans que de soutenir sa mère.

Il distribuait les journaux tous les matins à 6 heures, et après les heures de cours, il travaillait comme bagboy à l’épicerie locale.

Ensemble, Logan et Hannah ont réussi à joindre les deux bouts tout en se battant pour réaliser de plus grands rêves.

« Acheter les médicaments de maman, c’est fait ! » Logan a coché cet élément de sa liste de contrôle mentale. Il était arrivé au magasin juste à temps et pouvait enfin s’arrêter pour prendre quelques gorgées d’eau avant de se rendre à l’épicerie pour commencer son service.

Juste devant le magasin, il repéra un visage familier.

« M. Peters ! » Logan appela le vieil homme tenant des béquilles, qui était en réalité son voisin.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

M. Peters se retourna pour voir qui l’avait reconnu.

« Ah, c’est le garçon d’à côté. Mon Dieu, j’espère qu’il ne va pas venir et engager une conversation inutile », se dit le vieil homme en saluant Logan d’un sourire en demi-teinte.

M. Peters n’était pas toujours aussi cynique, mais il est devenu ainsi depuis qu’il mène une vie solitaire après la mort de sa femme bien-aimée il y a des années de cela.

« M. Peters, c’est un plaisir de vous voir. Entrez, laissez-moi vous aider à faire vos courses aujourd’hui », a proposé Logan.

Le vieil homme semblait confus. Pourquoi quelqu’un proposerait-il d’aider un étranger qu’il a vu seulement quelques fois dans sa vie ?

Votre gentillesse reviendra toujours vous bénir sous une forme ou une autre.

Logan aida joyeusement le vieil homme à trouver ce dont il avait besoin. Il l’aida également à facturer ses articles.

« Ça fera 23 $, M. Peters », dit Logan.

Le vieil homme était surpris par le montant de la facture, mais il essaya de ne pas paraître gêné. Il s’empressa alors de demander : « Et combien sans les fruits ? »

« 19 dollars, monsieur. »

« Je vois ». M. Peters regarda dans son portefeuille, comptant les quelques billets et pièces qu’il contenait. Après avoir réfléchi, il dit : « En fait, je vais juste prendre les légumes, merci. »

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

« Vous savez quoi ? Laissez-moi vous aider. On dirait que vous avez… oublié votre carte à la maison ou quelque chose comme ça. Ce n’est pas grave, ça arrive aux meilleurs d’entre nous. Tenez, laissez-moi payer votre commande. »

En réalité, Logan avait observé M. Peters, et il pouvait comprendre, d’après la vieille veste de l’homme et son vieux portefeuille en lambeaux, qu’il traversait une période difficile sur le plan financier.

M. Peters ne s’attendait pas à ce geste de bonté, et même si cela blessait un peu sa fierté, il accepta l’aide du garçon.

Logan régla donc la facture et tendit les sacs au vieil homme. Mais M. Peters ne pouvait s’avancer que de quelques pas pour prendre ses lourdes provisions tout en essayant de rester en équilibre sur ses béquilles.

Logan prit un moment pour vérifier l’heure et se précipita vers M. Peters.

« Attendez, monsieur. Laissez-moi vous aider à porter ces provisions à la maison. De toute façon, j’ai un peu de temps avant de prendre mon service. »

« Vous êtes sûr, jeune homme ? »

« Bien sûr, c’est un plaisir. »

Le chemin jusqu’à la maison de M. Peters est court, mais les deux hommes l’ont parcouru en discutant sur de nombreux sujets divers.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

« Pourquoi travailles-tu dans une épicerie ? Il me semble que tu devrais être à l’université ! », demanda M. Peters.

En écoutant l’histoire de Logan et ses nombreuses tentatives infructueuses pour obtenir une bourse d’études, M. Peters a été ému. Il y avait aussi quelque chose qu’il voulait partager avec Logan, mais il remarqua que le garçon était quelque peu distrait, car il vérifiait régulièrement sa montre.

« C’était un plaisir de te rencontrer, Logan. Et merci d’avoir été si gentil en m’aidant à faire les courses. Je ne savais pas qu’un jeune homme aussi brillant vivait à côté de chez moi ! »

« Peux-tu me rendre un autre service ? Après ton service au magasin, j’aimerais que tu passes chez moi », dit M. Peters.

Logan accepta, pensant que l’homme avait besoin d’aide à la maison.

Après le travail et malgré la fatigue, Logan frappa à la porte de son voisin comme promis, se demandant s’il avait l’énergie nécessaire pour l’aider. En entrant, il a découvert quelque chose de très étonnant sur le vieil homme.

Au centre du salon, se trouvait une longue étagère en verre remplie de rangées de trophées, de médailles et de souvenirs.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

« Ce sont tous… les vôtres ? » Logan était hypnotisé par la vue de ces récompenses soigneusement organisées.

« Oui, c’est le cas. Vois-tu, j’étais professeur et chef du département de physique d’une université prestigieuse. »

Logan resta sans voix en réalisant qu’il était en présence d’un universitaire respecté.

« Mais je ne t’ai pas appelé pour me vanter, jeune homme », sourit M. Peters.

« J’ai parlé à quelques-uns de mes anciens collègues, qui sont désormais membres du conseil d’administration de l’université. Je leur ai parlé d’un jeune homme brillant que j’ai croisé aujourd’hui et je leur ai demandé de chercher une demande de bourse pour lui. »

Logan était fou de joie en entendant ces mots. Les larmes aux yeux, il a cherché en vain les mots pour remercier M. Peters.

« Ça ne va pas être si facile que ça d’obtenir cette bourse. Mais si tu es prêt à faire des efforts, je veux bien t’aider avec tout ce que je sais. »

« Bien sûr, oui, merci ! Merci, M. Peters. Vous n’avez pas idée de ce que cela représente pour moi… »

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

« Tu pourras me remercier quand tu auras cette bourse. Pour l’instant, rentre chez toi et repose-toi. Dès demain, j’aurais besoin que tu sois là tous les jours à 6 heures précises. Pas une minute de retard. D’accord ? »

Logan regarda à nouveau sa montre, comptant déjà les minutes jusqu’à sa première séance avec son nouveau professeur.

Au cours des mois suivants, Logan travailla deux fois plus dur pour ses études et il suivit tous les conseils de M. Peters. Il dormait moins et n’oubliait pas de surveiller la santé de sa mère.

Hannah s’est assurée que les deux hommes étaient bien nourris. Elle a également demandé l’augmentation de salaire qu’elle méritait au travail afin que Logan puisse quitter son emploi et se concentrer sur sa demande de bourse d’études.

Jusqu’à ce qu’un beau jour, Logan reçoive une lettre de l’université de ses rêves. Il s’est assis avec sa mère et M. Peters pour ouvrir l’enveloppe et a fondu en larmes après avoir lu la lettre.

C’étaient des larmes de joie. Logan avait reçu la plus prestigieuse bourse présidentielle de l’université.

A des fins d'illustration uniquement. | Source : Getty Images

A des fins d’illustration uniquement. | Source : Getty Images

Logan a excellé à l’université comme il l’avait fait au lycée, la santé d’Hannah s’est améliorée et M. Peters a eu l’impression de faire à nouveau partie d’une famille.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Votre gentillesse reviendra toujours vous bénir sous une forme ou une autre. Le simple acte de gentillesse de Logan lui a permis de trouver un nouveau professeur et de réaliser son rêve.
  • N’oublions pas les personnes qui nous ont aidés à réussir. Tout comme Logan doit sa réussite à sa mère et au gentil voisin devenu entraîneur, nous avons tous des personnes dont le soutien a fait la différence dans nos vies. N’oublions pas de les remercier et de leur dire qu’ils comptent.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait illuminer leur journée et les inspirer.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’un pauvre homme qui rend un sac égaré à une dame âgée et obtient en retour un repas chaud et une nouvelle maison

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !