Un enseignant protège une jeune fille endormie sur un banc et apprend que son riche père était son ancien meilleur élève

Un enseignant dévoué est choqué de découvrir que la fugueuse qu’il a trouvée endormie sur un banc est la fille de l’un de ses meilleurs anciens élèves – un homme obsédé par l’argent.

Brian était un homme qui aimait le succès. Il aimait aussi l’argent, car, après tout, c’est avec celui-ci que le monde mesure le succès.

Être un père attentif était secondaire. Son propre père était un bourreau de travail et avait passé encore moins de temps avec Brian qu’avec sa fille, Daphne. En tout cas, il avait bien grandi, et il était heureux.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Cependant, ce que Brian ne savait pas, c’est que pendant qu’il était en voyage d’affaires à Tokyo, se construisant une nouvelle fortune, sa fille unique prenait un bus pour la petite ville où il avait grandi.

Daphne s’était en effet enfuie de l’école privée exclusive et coûteuse où son père l’avait placée. Et elle dormait sur un banc sous les étoiles, plutôt que sous une couette en soie.

Lorsque Daphne est arrivée dans la petite ville, se souvenant avec émotion des étés passés avec sa grand-mère décédée, le jour venait à peine de se lever. Elle est descendue du bus devant l’hôtel de ville et a traversé la rue.

Rappelez-vous ce qui est vraiment important pour vous, ce dont vous ne pouvez pas vous passer.

La ville entière était silencieuse, profondément endormie. Et Daphne, fatiguée, n’avait nulle part où aller. Elle s’est donc trouvée un banc dans le petit parc et s’est allongée, la tête sur son sac à dos.

Elle voulait seulement se reposer un peu, mais elle est tombée dans un profond sommeil. Cependant, lorsqu’elle s’est réveillée, elle a senti une main douce sur son épaule. « Excusez-moi », a dit une voix d’homme. « Vous allez bien ? »

Daphne s’est assise. Un homme âgé au visage aimable se tenait devant elle et la regardait avec inquiétude. « Puis-je appeler quelqu’un pour vous ? »

Daphné a fondu en larmes. Cette gentillesse lui a touché le cœur. « Il n’y a personne à appeler », a-t-elle sangloté. « Ma grand-mère est morte. Je ne sais même pas pourquoi je suis venue ici ! »

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

« Mais, ma chère, » a dit l’homme. « Quel est votre nom ? »

« Daphne Jardel », a-t-elle dit en essuyant ses joues pleines de larmes. « Hannah Jardel était ma grand-mère. »

« Et Tom est votre père ! », a dit l’homme en souriant. « Il était mon meilleur élève à l’époque. Je suis M. Adams… »

« M. Adams ? », a demandé Daphne. « Il parlait de vous tout le temps – à l’époque où il me parlait encore. »

« Daphne, » a-t-il demandé doucement. « Est-ce que vous vous êtes enfuis ? Je vais appeler votre père maintenant, et il va venir vous ramener à la maison ! »

« Ne faites pas ça… » a dit Daphne. « S’il vous plaît… »

M. Adams a grimacé à l’amertume en entendant la voix de Daphne. « Très bien », a dit M. Adams. « Vous allez rester avec moi et ma femme jusqu’à ce que nous réglions ce problème. »

« Je ne veux pas le voir », a crié Daphne. « Plus jamais ! »

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

M. Adams a décidé de prendre les choses en main et a appelé la société de Tom. « M. Jardel ne prend pas les appels », lui a dit froidement la secrétaire.

« Même pas quand il s’agit de sa fille ? », a demandé M. Adams. « Je crois qu’elle a disparu. » M. Adams a attendu sur la ligne pendant un long, long moment.

Finalement, une voix d’homme irritée a crié : « J’espère que ce n’est pas un canular ! Qu’est-ce que c’est que cette histoire de disparition de ma fille ? »

« Tom », a dit le vieux professeur. « C’est M. Adams, votre ancien professeur. J’ai trouvé votre fille ce matin, endormie sur un banc du parc. Elle s’était enfuie. Vous ne le saviez pas ? »

Tom avait l’air encore plus en colère et a dit : « Je suis revenu de Tokyo hier matin ! Comment aurais-je pu le savoir ? Renvoyez-la, s’il vous plaît. »

« J’ai peur qu’elle ne veuille pas revenir », a dit M. Adams. « Elle ne veut pas vous voir. Si vous ne voulez pas perdre votre fille, Tom, vous feriez mieux de venir ici. »

Tom était en colère. Il allait perdre au moins une journée de travail, juste pour régler ce problème ! Il a pris son jet privé et s’est envolé vers sa ville natale.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Il a frappé à la porte de M. Adams, et Daphne a répondu. « Que fais-tu ici ? », a-t-elle demandé avec colère.

« Je suis venu te ramener à la maison, Daphne », a dit Tom. « Arrête ces bêtises… »

« Bêtises ? », a demandé Daphne. « Vraiment ? Est-ce que tu sais au moins pourquoi je suis partie, papa ? »

« Non ! », a dit Tom. « Je ne te comprends pas du tout. Je suppose que ce sont les hormones de l’adolescence… »

« C’était mon anniversaire samedi », a dit doucement Daphne. « Et je t’ai entendu dire à ta secrétaire qu’elle pouvait réserver le voyage à Tokyo pour le week-end parce que tu n’avais pas d’événements importants. Tu te souviens de ça, papa ? »

Tom a haleté. « Je…Je suis sûr…Tellement de soucis…J’ai oublié… »

« C’est bon, papa », a dit Daphné. « Mais ne t’approche pas de moi ! » Elle a tourné le dos à Tom et lui a claqué la porte au nez. Il est resté là un long moment, puis s’est éloigné. Il avait une idée !

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Le lendemain matin, il est revenu frapper à la porte de M. Adams. « Daphne », a-t-il crié joyeusement. « Viens voir ce que je t’ai acheté pour ton anniversaire ! » Il a fait un geste triomphant en montrant une élégante décapotable rouge. « Tu as ton permis, maintenant, tu as une voiture ! »

« Je n’en veux pas », a dit Daphné. « Les cadeaux coûteux ne sont pas ce dont j’ai besoin de ta part. »

Tom était furieux. Il a conduit la voiture jusqu’à l’hôtel où il résidait. « Pourquoi ne peut-elle pas me pardonner ? », s’est-il demandé. « C’est la première fois… »

Tom a essayé de se souvenir de ce que lui et Daphne avaient fait pour son anniversaire l’année précédente, et l’année d’avant. Rien. Il avait juste demandé à sa secrétaire de lui acheter un cadeau.

En fait, il avait pratiquement ignoré sa fille depuis que sa femme était décédée quatre ans auparavant. « Oh Daphne », a-t-il chuchoté. « Je suis désolé ! »

Il est retourné à la maison de M. Adams et a frappé à la porte. « Daphne ! », a-t-il crié. « Je suis désolé, je suis un idiot. Je promets que les choses seront différentes ! »

À des fins d'illustration uniquement | Source : Unsplash

À des fins d’illustration uniquement | Source : Unsplash

Daphne a ouvert la porte et l’a regardé. « Non, ça n’arrivera pas, papa. Je passerai toujours après tes affaires ! S’il te plaît, va-t’en ! »

Tom s’en est allé, mais il avait une idée, et il était déterminé à récupérer sa fille. Quand il est revenu trois jours plus tard, il portait un bouquet de marguerites sauvages.

« Daphne, » a-t-il dit quand elle a ouvert la porte. « Tu te souviens comment nous avions l’habitude de cueillir des marguerites ensemble quand tu étais petite ? Nous allons le faire à nouveau. J’ai vendu ma société, chérie. Je vais acheter une maison ici en ville, et je vais être un bon père pour toi ! »

Daphne s’est mise à pleurer, et Tom a pris sa petite fille dans ses bras. Il a dit : « Chérie, j’ai failli perdre la chose la plus importante de ma vie, et je ne risquerai plus jamais ça ! »

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Rappelez-vous ce qui est vraiment important pour vous, ce dont vous ne pouvez pas vous passer. Tom était tellement occupé par son travail qu’il a oublié d’être un bon père pour son unique enfant.
  • Les cadeaux ne peuvent pas compenser le manque d’amour et d’attention. Comme tant de parents riches, Tom pensait qu’une nouvelle décapotable ferait oublier à Daphne combien il l’avait blessée.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Lire aussi : Un garçon disparaît après que ses parents ont oublié son anniversaire. Il est retrouvé près d’une maison abandonnée avec un ballon – Histoire du jour

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l’envoyer à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !