Un chiot errant handicapé ne peut pas tenir ses larmes après avoir été aimé pour la première fois – Way Daily

Le chiot errant handicapé ne peut pas tenir ses larmes après avoir été aimé pour la première fois.

C’est une belle histoire de bravoure, de compassion et de bonne volonté qui inspire tout le monde. Il se produit en Russie mais s’étend à travers le monde pour réchauffer le cœur de nombreuses personnes. Cette queue duveteuse est sans aucun doute pour vous si vous doutez de l’existence de miracles ou si vous cherchez un coup de bravoure.

Gardez quelques mouchoirs à proximité avant de commencer à le lire de haut en bas si vous avez tendance à être facilement émotif, car l’histoire réconfortante peut vous faire pleurer.

Par : Oksana Savtchouk

La sauveteuse d’animaux russe Oksana Savchuk a des années d’expertise et une affection sans fin pour les minuscules créatures. Elle et ses collègues ont croisé un jour un berger qui palpitait sur le trottoir. Quand ils se sont approchés de lui, il a fermé les yeux, s’est efforcé de respirer et a à peine bougé. Il semble avoir renoncé à la vie.

Par : Oksana Savtchouk

Les pattes avant du chien étaient malades et infectées, ont remarqué les sauveteurs. Alors ils l’ont enveloppé et ont tout de suite commencé les premiers soins. Le chiot était entièrement dépendant du personnel pendant le processus de traitement et n’a fait aucune tentative pour bouger. Il a rapidement repris conscience après cela et a lancé un regard appréciateur aux volontaires.

Par : Oksana Savtchouk

Il a été transporté au refuge avec précaution. Sur le chemin, Oskana lui a donné un animal de compagnie doux et lui a assuré qu’il n’était plus sujet à l’asile et à l’itinérance.

Lorsque le berger récupéré entendit ces mots, il sanglota et se coucha docilement dans les bras d’Oskana – une scène magnifique et inoubliable. Elle l’a nommé Jack.

Jack a perdu ses deux pattes avant à la suite de cet événement, ce qui a été dévastateur pour un chiot actif. Oskana lui a acheté un fauteuil roulant ᴜпіqᴜe pour qu’il puisse jouer et faire du jogging. Elle explique que parce qu’il est si actif, le fauteuil roulant doit souvent être réparé, ce qui est exagéré. Ils seront désormais heureux d’accepter l’aide de personnes généreuses.

Un autre adorable ange en fauteuil roulant, Befriending Jack. Elle a un problème dans sa spirale, l’empêchant de marcher sans aide. Kolyasik et Jack ne peuvent pas être adoptés par des familles ordinaires car ils ont besoin de soins médicaux spécialisés.

Kolyasik gagne souvent la confiance des chiens hôtes suspects en les approchant, mais Jack rend leur séjour au refuge plus supportable et amusant. Jack est maintenant satisfait et joyeux à fourrure à cause de l’amour et de la chaleur. Si vous avez apprécié cette lecture, n’hésitez pas à liker, partager et nous suivre !

Source link