Le bébé né avec le syndrome de Down est abandonné par sa mère mais son papa décide de l’élever seul

Nous aimerions tellement que toutes les grossesses et naissances se passent bien. Tout le monde veut avoir un bébé en pleine santé, qui n’aura aucune difficulté ou défis à affronter dans la vie mais la réalité est bien différente. 

« J’ai peur que votre enfant soit atteint du syndrome de Down », c’est la première chose qu’Evgeny Anisimov, de Moscou, a entendu à la naissance de son fils.

Le bébé a été emmené par les médecins pour des examens complémentaires et Evgny a attendu pour parler à sa femme épuisée.

« Je ne savais pas quoi faire lorsque j’ai appris qu’il y avait un risque que mon fils soit atteint du syndrome de Down. Je pensais que mon travail était maintenant d’arrêter les émotions, de commencer à penser et à soutenir ma femme parce que je pensais que ce serait plus difficile pour elle. On nous a promis le résultat de l’analyse dans quelques jours, et jusque-là, j’ai décidé de ne rien lui dire », a déclaré Evgeny à BoredPanda.

Lorsque la confirmation est finalement arrivée et qu’il s’est avéré que l’enfant était bien atteint du syndrome de Down, Evgeny avait déjà surmonté le choc initial. Il a appris ce que le syndrome impliquait vraiment et était prêt à aimer et à prendre soin de son fils.

Mais la mère, malheureusement, ne pensait pas la même chose. Elle avait peur du bébé et ne voulait pas le garder. Cela a créé un conflit entre le couple et ils se sont finalement séparés.

« Lorsqu’un enfant naît, il demande au monde extérieur : ‘Suis-je nécessaire ici ou pas ?’ Et je réponds avec certitude : ‘Mon fils, on a besoin de toi !’. Être avec lui, même seul, est normal pour un homme normal. Je souligne – je suis un homme normal, pas un héros », dit Evgeny, qui est souvent félicité pour élever le garçon seul.

Être un parent seul n’est pas facile. Nous avons beaucoup de respect pour Evgeny !