La star de « La petite maison dans la prairie », Melissa Sue Anderson, révèle pourquoi elle a quitté Hollywood pour le Canada

Toute une génération de téléspectateurs se souvient avec émotion de La Petite Maison dans la Prairie, la série dramatique classique relatant les aventures de la famille Ingalls à la fin du XIXe siècle.

Avec un grand nombre de personnages et de performances mémorables, c’est une série qui laisse souvent les gens se demander « où sont-ils maintenant ? ».

Melissa Sue Anderson, qui jouait le rôle de Mary Ingalls dans la série, fait partie des acteurs qui ont laissé le showbiz derrière eux : elle a récemment révélé pourquoi elle s’est éloignée d’Hollywood et a quitté les projecteurs.

Wikimedia Commons

Melissa Sue Anderson est née le 26 septembre 1962 à Berkeley, en Californie. En grandissant, elle est une fille timide qui préfère lire des livres plutôt que de grimper aux arbres.

Mais très tôt, les gens ont vu que la jeune fille aux yeux bleus limpides avait un talent pour se produire sur scène. Un de ses professeurs de danse a conseillé aux parents de la jeune fille de contacter un agent.

Anderson, qui était une élève brillante, a commencé sa carrière en tant qu’actrice pour enfants, jouant des rôles invités dans des sitcoms comme Bewitched et The Brady Bunch, où elle jouait Millicent, la fille qui a donné son premier baiser à Bobby.

Mais elle a eu sa grande chance, et son rôle déterminant, après avoir été choisie pour jouer Mary Ingalls, l’un des personnages principaux de la série La Petite Maison.

Wikimedia Commons / NBC Television

Elle a joué dans les sept premières saisons et fait des apparitions dans les huit dernières. Anderson a également été nominée pour le prix de la meilleure actrice principale dans une série dramatique.

« J’ai de la chance qu’il y ait même un personnage à jouer, car dans le livre, il n’y en a pas beaucoup », me dit-elle depuis sa maison à Montréal.  « Laura [Ingalls, auteure des romans de la Petite Maison sur lesquels la série est basée et l’histoire est centrée] était une femme assez âgée quand elle a écrit les livres. Elle se souvenait des meilleurs moments de sa vie. Les personnages de Ma et Mary n’étaient pas très présents. Il y avait beaucoup de Laura et de Papa, de Laura et de Jack le chien, de Laura et de M. Edwards, mais il n’y avait pas beaucoup de Mary. J’ai de la chance qu’ils aient découvert que je pouvais jouer », a déclaré Anderson à Pop Entertainment en 2010.

Pour la jeune actrice, qui étudiait au lycée à l’époque, il n’a pas été facile de devenir l’un des visages les plus célèbres du pays.

View this post on Instagram

A post shared by Little House on the Prairie® (@lhprairie)

« Beaucoup d’enfants à l’école sont curieux et posent des questions inappropriées, comme « Combien tu gagnes ? ». C’est embarrassant. Je leur lance un regard qui leur fait comprendre ce que je pense de la question ou je leur dis que ce ne sont pas leurs affaires », a-t-elle déclaré au Iowa City Press-Citizen en 1977. 

Au cours de sa carrière à Hollywood, Anderson a gagné environ 1,5 million de dollars, selon Celebrity Net Worth. Mais pendant son passage à Little House, le salaire de l’actrice enfant n’était pas si élevé.

« Tout le monde pense que les acteurs gagnent beaucoup d’argent. Mais ce n’est pas le cas. Du moins, pas au moment où nous payons certains frais. Vingt-cinq pour cent de mon salaire vont dans un fonds fiduciaire. Je dépense beaucoup – trop – pour mon fan club, qui compte 1 500 membres. Le coût initial que les gens paient pour appartenir au club est une chose, mais nous dépensons plus pour envoyer des lettres, des bulletins, des cartes de Noël. C’est de la publicité et tout, mais ça coûte cher. En plus, je paie ma mère pour qu’elle vienne sur le plateau tous les jours, parce que de toute façon, j’engagerais quelqu’un pour me ramener ici et chez moi », disait-elle en 1977. 

L’article continue après l’image

Getty Images

Une grande partie de son succès et de sa longévité est due à sa distribution de personnages bien-aimés, et aux acteurs qui les ont joués, qui ont tous connu un succès éclatant grâce à la série.  La série a fait de jeunes acteurs comme Melissa Gilbert Sue des stars et a donné à l’acteur chevronné Michael Landon un rôle déterminant dans le rôle du « père » de la famille, Charles Ingalls.

L’alchimie entre les acteurs était telle que l’on aurait pu croire qu’ils formaient une vraie famille, et en dehors de l’écran, les co-stars ont fait partie intégrante de la vie de chacun pendant de nombreuses années. Mais tout n’a pas toujours été rose entre les acteurs.

Melissa Gilbert s’est un jour exprimée sur ce qu’elle ressentait vraiment à l’égard de sa co-star qui incarnait Mary Ingalls.

« Elle est détestable, horrible, méchante, terrible, difficile. Elle me détestait. Elle m’a fait tomber du wagon quand j’avais neuf ans », a expliqué Melissa Gilbert.

Lance Kerwin et  l’actrice  Melissa Sue Anderson a la promotion du téléfilm de la NBC James at 15, qui a été diffusé le lundi 5 septembre 1977.

Après la fin de Prairie, les plus grands rôles d’Anderson sont apparus dans des téléfilms comme Which Mother is Mine ? et Survival of Dana.

Elle a continué à travailler, mais comme la plupart des enfants et adolescents stars, elle n’a jamais trouvé un rôle aussi important que celui qu’elle avait dans La Petite Maison.

À LIRE ÉGALEMENT: Vous souvenez-vous de Meggie Cleary dans « The Thorn Birds » ? – C’est elle aujourd’hui, à 63 ans 

Melissa Sue Anderson aujourd’hui

Dans les années 80, Melissa Sue Anderson a fréquenté Frank Sinatra Jr. pendant un certain temps. Ils se sont rencontrés lorsque Melissa, âgée de 17 ans à l’époque, était invitée dans La croisière s’amuse. Frank Sinatra Jr. était de 19 ans son aîné lorsqu’ils se sont rencontrés.

« Frank Jr. se tenait juste à côté de la caméra et m’encourageait », raconte Melissa.

« Il était d’une grande aide. »

L’article continue après l’image

Melissa Sue Anderson and Frank Sinatra Jr. (Getty Images)

Mais selon Melissa, la prétendue romance a été exagérée.

« C’est juste un très bon ami », a-t-elle déclaré.

En 1990, Melissa a épousé le producteur de télévision Michael Sloan. Ils ont une fille nommée Piper (née en 1991) et un fils nommé Griffin (né en 1996).

La vie de famille l’a amenée à prendre une décision importante dans sa vie : devenir citoyenne canadienne. La famille a déménagé à Montréal en 2002 et a été naturalisée en 2007.

Melissa Anderson et sa fille  Piper (Twitter)

« Toute la famille est canadienne maintenant, et mon mari et moi avons dû passer le test, et nous avons étudié, étudié et étudié », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à E-Talk.

Elle a également révélé qu’elle voulait s’éloigner du show-business lorsque ses enfants grandissaient, non seulement pour passer du temps avec eux, mais aussi pour éviter de les pousser à devenir eux-mêmes des enfants stars.

À LIRE ÉGALEMENT : La star de « La Belle et la Bête » a 21 ans de plus que son grand amour, et sa vie a changé après le succès

Melissa Anderson et son époux (Twitter)

« Je me suis vraiment mise à l’écart pendant un long moment », dit-elle. « C’était vraiment pour les enfants, pour qu’ils aient leur propre sens de l’identité, plutôt que d’être avec moi.

Elle a déclaré que ses enfants ne s’intéressent plus à la comédie, mais qu’elle est revenue sous les feux de la rampe, apparaissant dans de petits rôles à la télévision et au cinéma.

Elle a également écrit des mémoires sur ses expériences dans La Petite Maison dans la Prairie, intitulées The Way I See It : A Look Back at My Life on Little House.

Matthew Labyorteaux, Michael Landon, Jr., Alison Arngrim, Dean Butler, Lindsay Greenbush, (L-R seated) Karen Grassle, et Melissa Sue Anderson (Getty Images)

C’est toujours fascinant d’entendre ce que font les stars de nos anciennes séries préférées. Heureuse que Melissa Sue Anderson se porte toujours bien !

Partagez cette histoire avec tous les fans de La Petite Maison dans la Prairie qui vous entourent !


Source link