La maman “ne peut pas trouver de travail” à cause des tatouages et s’en fait trois nouveaux chaque semaine – Guilde Des Brumes

Melissa Sloan (45 ans) est une maman “accro” aux tatouages. Elle se fait tatouer trois nouveaux tatouages ​​par semaine et porte un dermographe avec elle. Mais les autres l’ignorent souvent.

Bien que Mellisa ait déclaré qu’elle ne pouvait pas trouver de travail à cause de son apparence, elle n’arrêtait pas de se faire tatouer.

La mère de deux enfants du Pays de Galles a déclaré que ses tatouages ​​​​sont principalement réalisés par son petit ami à la maison. Elle a déclaré à The Daily Star :

“Je me fais trois tatouages ​​par semaine. C’est comme devenir accro à la cigarette ou à une boisson. Je ne peux pas arrêter maintenant, c’est addictif, du moins pour moi.”

Elle porte un dermographe partout. “Mon copain l’utilise, il fait mes ‘tatouages ​​de prison’”. 

Mais son amour des tatouages ​​fait des ravages, et pas forcément positif. Les gens la regardent étrangement et elle a du mal à garder un emploi.

“Je ne peux pas trouver de travail. Ils ne veulent pas de moi. J’ai postulé pour être dame pipi où j’habite et ils n’accepteront pas à cause de mes tatouages”, a déclaré la mère de famille.

Elle a poursuivi : “Le premier travail que j’ai eu, il y a longtemps, était de nettoyer les toilettes. Les gens ont dit que je n’avais jamais eu de travail de ma vie. J’en ai eu un et ça n’a pas pris longtemps.”

Pourtant, Melissa indique qu’elle aimerait travailler : “Mais si quelqu’un m’offrait un travail demain, j’irais travailler – j’accepterais cette offre.”

La mère indique que cela n’était pas inattendu. “Je ne suis pas comme tout le monde parce que j’aime être moi-même et je serai toujours moi-même. Ils n’ont qu’à pas me regarder. Mais je ne vais nulle part.”