Jane Birkin, qui a enterré sa fille, a vendu deux maisons et a donné un appartement à son petit-fils, qui est devenu complètement orphelin

La source: Jane Birkin et Roman | Photo : youtube.com/On est en direct Getty Images

Jane Birkin a vécu le pire cauchemar d’une mère. Sa fille aînée est décédée il y a quelques années. Cette dernière a laissé un fils à qui Jane a fait un très beau geste.

Chanteuse, actrice, scénariste et réalisatrice, Jane Birkin n’est plus à présenter. La comédienne a sorti plusieurs titres et a également joué dans de nombreux films. On la connaît également comme étant celle qui a partagé la vie de Serge Gainsbourg pendant plusieurs années.

Toutefois, avant de vivre une idylle avec le célèbre acteur, Jane Birkin a fréquenté un autre homme. Il s’agit de John Barry, à qui l’actrice en a fait voir de toutes les couleurs.

Dans le magazine Télérama, Jane a affirmé l’avoir bombardé de questions tous les soirs. Elle lui demandait comment se passait sa journée et si elle l’aimait toujours.

Jane Birkin se produit lors du Fnac Live à l'Hôtel de Ville le 29 juin 2022 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Jane Birkin se produit lors du Fnac Live à l’Hôtel de Ville le 29 juin 2022 à Paris, France. | Photo : Getty Images

C’est aussi grâce à ce compositeur britannique que Jane Birkin a eu son premier enfant. Cette dernière s’appelle Kate Barry. Découvrez-en davantage sur l’aînée de la chanteuse.

La disparition de sa première fille

Pour information, Kate Barry est née le 8 avril 1967. La même année, ses parents se séparent et sa mère quitte le Royaume-Uni avec elle dans ses bras.

Jane Birkin tombe ensuite amoureuse de Serge Gainsbourg, qui a élevé Kate Barry comme sa propre fille jusqu’à ses 13 ans. De son côté, John Barry n’a revu sa fille qu’à partir des années 80.

“Avec lui, j’ai découvert une partie de mon identité que je ne connaissais pas. Je me suis sentie une”,

a confié l’aînée de Jane Birkin dans les colonnes de Libération.

Jane Birkin et sa fille Kate Barry lors de la fête de SOS Racisme le 7 décembre 1985 à Paris, France | photo : Getty Images

Jane Birkin et sa fille Kate Barry lors de la fête de SOS Racisme le 7 décembre 1985 à Paris, France | photo : Getty Images

La vie de Kate Barry n’a pas non plus été un long fleuve tranquille. De l’adolescence jusqu’à ses 20 ans, la défunte femme faisait face à de graves problèmes d’addiction. Pour alléger ses crises d’angoisse, la grande sœur de Charlotte Gainsbourg avait l’habitude de boire et de consommer des substances toxiques.

À l’âge de 28 ans, cette discrète femme a notamment découvert une passion pour la photographie. Dès lors, la fille de John Barry capturait des portraits d’actrices ainsi que des paysages.

Cependant, le 11 décembre 2013, son destin a pris une autre tournure. Après une chute mortelle du quatrième étage de son appartement, dans le XVIe arrondissement de Paris, Kate Barry a perdu la vie à seulement 46 ans. Un drame qui a bien évidemment bouleversé la vie de sa célèbre maman.

Portrait de Kate Barry | photo : Getty Images

Portrait de Kate Barry | photo : Getty Images

Dans un documentaire, Jane Birkin a révélé avoir perdu goût à la vie suite à la mort de sa fille.

“Je trouvais que je n’avais plus le droit d’exister, que j’avais failli”,

a-t-elle déclaré.

Et même si sa belle-sœur l’aidait à surmonter sa douleur, Jane Birkin n’arrivait pas à digérer ce qui est arrivé à son aînée.

“Je savais qu’elle était morte. Il n’y avait rien à dire. Tout s’est arrêté comme une horloge”,

a-t-elle confié.

Kate Barry, photographe française. | Photo : Getty Images

Kate Barry, photographe française. | Photo : Getty Images

Une tragédie qui a anéanti toute une famille

Même si la disparition de son aînée a beaucoup bouleversé Jane Birkin, cette dernière continue de poursuivre sa vie tant bien que mal. Elle n’oublie pas Kate malgré les années qui passent et lui a même dédié une chanson.

Elle s’intitule “Cigarette” et dans celle-ci, Jane évoque les circonstances de la mort de son enfant.

“Ma fille s’est foutue en l’air et par terre on l’a retrouvée, chante-t-elle. A-t-elle ouvert la fenêtre ? En fait, pour chasser la fumée de cigarette, se questionne-t-elle. Mystère… peut-être est-ce un accident vraiment bête, qui sait”,

chante-t-elle.

Jane Birkin pose pour un portrait le 4 mars 2020 à New York | photo : Getty Images

Jane Birkin pose pour un portrait le 4 mars 2020 à New York | photo : Getty Images

Cette tragédie a également touché Charlotte Gainsbourg, la sœur de Kate Barry. Cette dernière a aussi dédié un titre à sa grande-sœur qui apparaît dans son album “Rest”. La chanson s’intitule tout simplement “Kate”.

Charlotte a notamment quitté la France après la mort de sa sœur. Aujourd’hui, la fille de Serge Gainsbourg vit en Amérique avec sa tribu.

Par ailleurs, outre Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg, le fils de Kate Barry a, lui aussi, été peiné par la mort de sa mère. Roman de Kermadec n’avait que 26 ans lorsque sa mère est retrouvée sans vie en bas de son appartement.

Jane Birkin | Photo : Getty Images

Jane Birkin | Photo : Getty Images

Ce drame l’a laissé orphelin puisque le jeune homme a aussi déjà perdu son père il y a plusieurs années. Alors qu’il n’avait que quatre ans, Roman a vu son papa, Pascal, mourir sous ses yeux.

Son beau geste envers son petit-fils orphelin

Jane Birkin sait que le décès de Kate Barry a, à tout jamais, changé la vie de son clan. Ainsi, la comédienne fait tout pour protéger son petit-fils Roman.

“Sa mort a bouleversé ma vie, celle de ses sœurs et de son fils aussi”,

a-t-elle déclaré.

Par conséquent, Jane Birkin a abandonné sa maison pour aller vivre tout près du fils de Kate Barry. Selon la chanteuse, la “grande maison” devenait de plus en plus “sinistre” à vivre depuis que ses petits-enfants vivent loin d’elle.

De ce fait, la mère de Charlotte Gainsbourg a préféré la vendre. Et avec l’argent, Jane Birkin a pu s’acheter une propriété de 85 m² où elle vit avec son chien Dolly. Il n’a pas non plus oublié son petit-fils, Roman, à qui elle a acheté un appartement.

Notons que Jane Birkin était propriétaire de plusieurs propriétés. L’une d’elles se situe à Paris tandis que l’autre se trouve en Bretagne.

Jane Birkin a vécu dans la première pendant près de dix ans, dans les années 90. Quant à sa maison de Bretagne, elle a été revendue il y a quelque temps, comme l’a révélé Jane Birkin durant une interview.

Par ailleurs, bien qu’elle soit peinée par la disparition de son aînée, le grand amour de Serge Gainsbourg bénéficie toujours de l’amour de sa famille. Si Jane dit être fière de ses deux cadettes, la chanteuse est aussi une grand-mère comblée.

Rappelons que celle-ci a cinq petits-enfants au total : Roman, Ben, Alice, Joe ainsi que Marlowe. La comédienne profite toujours de chaque instant passé aux côtés des enfants de ses filles.

“J’aime faire les conneries avec les enfants. Partir sur des barques sur le bois de Boulogne et faire des pique-niques. Pas penser à quelle heure on va rentrer”,

a-t-elle déclaré.

Des moments que ses petits-enfants chérissent sans doute aussi.

Lire aussi : Jane Birkin a liquidé tous ses biens pour endormir la douleur après la mort de sa fille Kate « tombée du 4ème étage »

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.