À 74 ans, Jean Reno, père de 6 enfants, souffre d’une maladie héréditaire – Ses enfants l’appellent chaque jour et il essaie d’être présent pour eux

Père de 6 enfants, Jean Reno s’efforce d’être un excellent parent. Il n’a pas eu la chance d’avoir d’excellents rapports avec son père, qui lui avait interdit de devenir acteur. Il n’a pas souhaité commettre les mêmes erreurs que son père, avec qui il dialoguait peu.

Ce monument du cinéma français est devenu un père aimant et protecteur pour sa progéniture. Âgé de 74 ans, Jean Reno fait de son mieux pour être proche de ses enfants, et il ne cesse de leur prodiguer des conseils, notamment sur la manière de vivre avec le diabète dont il souffre depuis 10 ans.

Zoom sur sa relation avec ses enfants.

Pour le protéger, le père de Jean Reno ne voulait pas qu’il devienne acteur

Jean Reno est l’un des plus grands acteurs de sa génération, mais il a bien failli ne pas suivre cette voie. Dès sa tendre enfance, il savait déjà ce qu’il voulait faire :

« Je voulais être d’autres que moi »,

a-t-il dit avec conviction.

Mais son papa ne le voyait pas ainsi. Jean savait que son géniteur allait lui opposer une fin de non-recevoir :

« Je peux pas en parler à mon père, il va dire tais toi. Pour lui, c’était difficile de gérer les gens qu’on voyait à la télé. Ces gens pouvaient pas faire partie de sa famille. Pas son fils… Je suppose qu’il me dévalorisait »,

révélait-il.

Cependant, Jean n’a pas baissé les bras, et il était déterminé à atteindre son objectif :

« Je vais faire l’acteur parce que je suis né acteur »

s’est-il dit.

Il a donc suivi son chemin sans l’accord de son père. Arrivé dans la capitale, Jean Reno a enchaîné les petits boulots, et il a multiplié en parallèle les castings. Il a eu plusieurs rôles mineurs, et sa carrière a véritablement décollé grâce au film ¨Grand Bleu¨.

Ce grand classique du cinéma français a marqué les esprits, et permis à Jean Reno d’entrer dans la prospérité. Par la suite, il a enchaîné des prestations de très haut niveau, dans divers métrages devenus célèbres.

C’est ainsi que Jean Reno a réussi à réaliser son rêve de devenir acteur, alors que son père ne croyait pas en lui. Décédé depuis des années, celui-ci doit assurément être fier de son fils.

Bien que les rapports entre le père et le fils n’aient pas toujours été au top, l’acteur est toujours très ému au moment de parler de son géniteur. Le 2 avril 2014, il était l’un des invités de l’émission ¨La Parenthèse inattendue¨.

Évoquant sa relation avec son père, Jean Reno n’a pas pu s’empêcher de couler des larmes devant les caméras de France 2. Il a dit ce jour-là :

« Ça me coûte de le revisiter, de revisiter mon père (…) Il me manque… C’est évident, que lui et ma mère me manquent (…) Je pouvais pas dealer avec mon père, il avait extrêmement peur pour moi (…) Une fois que c’est dit ça fait du bien ! ».

La célébrité n’est pas toujours facile à gérer, et Jean Reno a pu compter sur ses enfants pour ne pas sombrer.

Sa relation privilégiée avec ses enfants

À son tour, Jean Reno est devenu chef de famille. Il est, en effet, le papa de 6 enfants, issus de ses 3 mariages. Les deux premiers, Sandra et Michael, sont respectivement nés en 1977 et 1980 de ses amours avec Geneviève.

Tom (né en 1996) et Serena (née en 1998) sont issus de sa relation avec Nathalie Dyszkiewicz. Enfin, Cielo et Dean ont vu le jour en 2009 et 2011, de son mariage avec Zofia Borucka.

Il s’est servi de sa propre relation avec son père, pour essayer de se perfectionner dans sa paternité. Essayant de ne pas répéter les mêmes erreurs, Jean Reno compte s’améliorer au jour le jour.

Véritable papa poule avec sa tribu, l’acteur veut toujours s’améliorer dans ce rôle :

« J’aime l’idée que je suis perfectible et que je ne vais pas avoir une image parfaite »,

a-t-il reconnu.

Jean Reno, Zofia et leurs enfants. І Source : Getty Images

Jean Reno, Zofia et leurs enfants. І Source : Getty Images

Quand il est en tournage, il est contraint d’être loin de ses enfants, et il faut dire que cela arrive assez souvent. Heureusement, ceux-ci comprennent sa situation et réagissent en conséquence. Se demandant s’il communique suffisamment avec sa progéniture, il a confié :

¨La réponse est qu’ils me téléphonent toujours, qu’ils viennent me voir et qu’ils continuent à me dire qu’ils m’aiment ».

Et de conclure :

« Peu importe la quantité de mots, il faut être présent au bon moment ».

Jean Reno est également devenu grand-père grâce à Sandra qui a mis au monde son premier enfant, Ange, en septembre 2013. Il est également le parrain de Jade Hallyday. Comme quoi, le rôle de père lui colle à la peau sous tous les angles.

Jean Reno souffre de diabète

Jean Reno peut être fier de ce qu’il a accompli. Malheureusement, il souffre d’une maladie héréditaire avec laquelle il doit vivre pour le restant de ses jours :

¨Je suis atteint d’un diabète de type 2, qui se détecte souvent autour de la cinquantaine. Mon père et ma tante en souffraient. Je l’ai donc reçu en héritage¨,

a-t-il révélé.

Il a découvert cette maladie après son second divorce, juste avant un tournage. Les examens médicaux imposés aux acteurs avant tout tournage, ont permis de déceler cette maladie qui sommeillait en lui depuis des années.

Portrait de Jean Reno. І Source : Getty Images

Portrait de Jean Reno. І Source : Getty Images

L’acteur doit vivre avec cette maladie, et il le fait depuis plusieurs années. Ce n’est pas toujours facile, compte tenu du regard des autres, qui considèrent cette maladie comme une tare.

Mais Jean Reno a accepté son sort, et il est l’une des rares célébrités à l’évoquer ouvertement. Il reconnaît aussi que le principal changement dû à ce diabète est intervenu dans son quotidien.

Il fait attention à son alimentation :

¨Je ne mange plus comme avant. Les sucres lents, par exemple, sont à éviter (…) bien sûr, j’évite tout ce qui est trop sucré, comme les gâteaux¨,

confiait-il.

Dans la mesure où c’est une maladie héréditaire, l’acteur en parle régulièrement à ses enfants, et essaie de leur transmettre son expérience.